La petite robe rouge

by - 7/04/2019

Le mois de mai c’est chaque année le mois des mariages, des baptêmes et des communions.
Pas de mariage, ni de baptême pour nous cette année, mais par contre 3 communions.
Il me fallait donc bien une jolie robe.

Le tissu


Je suis cette année amoureuse du crêpe :
  • Fluide
  • Pas transparent
  • Qui ne se froisse pas

C’est ce crêpe rouge à fleurs trouvé chez Mondial Tissus qui a orienté mon choix de modèle.
Cela faisait aussi un petit moment que je voulais une robe rouge.
Pour éviter les parementures, qui bougent tout le temps et qui font de la matière pas toujours très discrète, j’ai choisi de doubler cette robe.
Ça tombe bien j’avais un joli voile rouge assorti à ce crêpe dans mon stock.
J’ai détesté coudre ce tissu !!!
Il est léger fluide et joli, mais il ne tient pas en place, il glisse, se fait la malle et refuse de rester bien tranquillement sous le pied de ma machine à coudre.

Le patron

Après un petit sondage au cours de couture, c’est la robe Magnolia de Deer and Doe qui est sortie gagnante. (Magnolia vs Belladone)
J’avais déjà cousu une Magnolia pour l’hiver, celle-ci est plus estivale.
J’ai retravaillé un peu le décolleté, je l’ai croisé un peu plus, pour rester plus convenable .
J’ai aussi ajouté une manche demi-lune qui n’était pas dans le patron pour couvrir mes épaules.
Je me suis quand-même pas mal torturée les méninges pour doubler cette robe... résolument cette doublure m’a donné du fil à recoudre....

Portée ?

Oui c’est une bien jolie robe agréable à porter.

You May Also Like

1 Petits mots

  1. Tu es toute jolie dans cette magnifique robe !! Ça valait carrément le coup de se torturer les méninges !!!

    RépondreSupprimer

Un petit mot?


© Copyright
Tous droits réservés