23 avril 2015

Israël coté mers

Vous avez bien lu, mers est au pluriel.

L’Israël est en effet pays de beaucoup de mers, 4 en tout :

  • La Méditerranée
  • La mer rouge
  • La mer morte
  • Le lac de Tibériade

OK, pour la dernière c’est en fait un lac, mais un grand lac et puis la mer morte à bien y regarder c’est aussi un grand lac...

Mer morte

Nous avons eu la chance lors de notre séjour de découvrir trois de ces mers, au final peu de kilomètres les séparent et pourtant elles sont bien différentes.


La mer Méditerranée.

Après l’avoir survolée en arrivant dans notre gros avion, dès la descente du train, nous avons atterri sur ses plages à Haïfa.

Israël Haifa Méditerranée

De petites plages, mais d’une longueur qui n’en finit pas. Nos premiers pas en Israël ont donc été dédiés à parcourir les kilomètres de plages de Haïfa. Pas de baignade il faisait beaucoup trop froid (20°C en mars, c’est pas les plages du Nord tout de même), mais tout de même une petit pause sur un transat et une glace bien méritée. C’est à ce moment-là que l’on est vraiment en vacances.

Israël Haifa mer Méditerranée

Une semaine plus tard c’est à Ashdod, que nous retrouvions la méditerranée pour finir avec un verre pris le soir au bord de la plage, 28°C à 18H (le retour dans le Nord sera difficile…)

Israël Ashton

La mer Morte.

Un énorme lac salé, très très salé. Des consignes strictes sont à appliquer pour toute baignade et en bon français, on s’est même fait remettre en ordre par la version Israélienne de Davide Hasselhof, nous avons osé nous baigner sans chapeau…

Mer morte

D’un autre coté à 8h du matin, le soleil n’était pas au top. Un des avantages d’avoir des loulous : on devient très matinal et on se retrouve presque seul sur la plage. D’un côté la mer, demi-tour… et derrière le désert.

Mer morte côté désert

Je vous assure on flotte vraiment, c’est très rigolo mais mieux vaut ne pas boire la tasse.

Mer morte

La mer rouge.

En vrai, elle n’est pas vraiment rouge… La vraie surprise se trouve au fond et pour cela il faut s’équiper un petit peu…

Israël mer rouge

Nous voilà parti à la recherche de Némo, on ne l’a pas croisé mais louloute a croisé ses copains.

Israël mer rouge

Nous avons eu le plaisir de pouvoir nager dans une réserve naturelle de corail. Le lieu est assez protégé mais il dévoile ses trésors assez facilement, même quand on ne sait pas encore bien nager.

C’est surement la plus grande découverte des vacances pour louloute. Et il fait toujours aussi chaud sur la plage…même à huit heures du matin.

Trois mers visité, trois visages différents et à chaque fois de vrais découvertes… Israël est un pays au milles visages.

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

17 avril 2015

Marché aux tissus

Ce weekend ne sera pas facile pour tout le monde !!!!

Je pense en particulier au mari de la blogueuse couturière qui va devoir se lever aux aurores pour venir aider sa belle à faire le pleins de tissus, tous plus wahouuuu ou graouuuu les uns que les autres.

Et ma liste des courses est longue comme un bras :

Du tissu pour un manteau (la Frikadel est prévoyante pour l’hiver)

Du tissu pour les petits tops de l’été (il n’est pas encore trop tard)

Un Jersey joli qui se tient, en marinière ce serait chouette aussi

De quoi faire un pantalon en Lin

Une viscose légère

Le truc pas prévu mais trop top…

Vous n’êtes pas sans savoir que ce Dimanche c’est à Roubaix qu’il faudra être, plus précisément à la Manuf’, pour le traditionnel, mais toujours évènementiel marché aux tissus.

 

Et pour les loulous et louloutes (le mienne sera de la partie), n’oubliez pas les cours de couture gratuits pour enfants, offerts par Lydia Bachet des toiles 3C2R.

 

Et juste pour les copines un peu trop loin du grand Nord, je vous promets une visite guidée de ce lieu de perdition biannuel pour couturières. Je vous emmènerai même dans les coulisses…

Alors, on se retrouve Dimanche 19 avril de 9h30 à 18h, à la Manuf’ (La Manufacture Musée de la mémoire et de la création textile 29 avenue Julien Lagache 59100 Roubaix)

Rendez-vous sur Hellocoton !

14 avril 2015

Les mains dans la farine

Vous savez que chez les Frikadels, on aime bien cuisiner

Cuisiner pour ses amis et cuisiner en famille. On aime toute sorte de cuisine mais surtout la boulange et la pâtisserie. On est de vrais gourmands, mais surtout gourmand de fait-maison.

Malgré mes quelques déboires dans la réalisation de brioches, pas toujours très briochées, je me suis rendu compte que ce qui compte vraiment c’est la farine.

Avant j’achetais une farine bas de gamme ou une farine bio… Les deux ont leurs avantages mais ne conviennent pas pour tout (la brioche à la farine bio, c’est un peu Kloug…).

Cœur de maman, pense à nous, en nous offrant des farines adaptées. C’est presque la garantie d’un sourire sur les lèvres des enfants devant un bon gros gâteau.

Les marques Elby et Treblec (vous savez la Farinetraditionnelle spéciale galettes au sarrasin qui nous vient directement de Bretagne) offres une gamme de farine et de préparations culinaires adaptées à nos besoin de mamans d’aujourd’hui (mamans qui travaillent, maman bio, maman gâteaux…) :

  • gâteaux pour le gouter,
  • crêpes moelleuses,
  • pain chaud sortant du four,
  • pizza maison,
  • mais aussi en cas de gros besoin de réconfort : le gâteau au chocolat !!!

Et même pour les mamans qui font attention à leur ligne une préparation pour Brioche allégée (ne me dites-pas que j’en aurais bien besoin…) : Avec seulement 50 g de beurre, la brioche allégée Ebly® Cœur de Maman contient 40 % de matières grasses en moins que la brioche classique Ebly® Cœur de Maman et est toujours aussi fondante et savoureuse !

Le site coeur de maman à trouver ici propose aussi de chouettes recettes très familiales, une bonne source d’inspiration.

J’ai d’ailleurs mis de côté celle des briochettes au chocolat qui seront parfaites pour un dimanche matin en famille.

 

Celles des galettes aux endives et au jambon et au fromage me rappelle vaguement nos bon vieux chicons aux jambons du nord, mais en version bretonne, de quoi varier un peu les plaisirs d’un repas du soir.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Une jolie blonde

Cette fois-ci je peux dire que je suis fière d'être blonde.

Blonde sur une toile.

La blonde Couture
Je me suis encore une fois lancée dans la couture d'un patron tout en détail et en passepoil. D'ailleurs vous l'avez peut-être remarqué en ce moment je mets du passepoil sur toutes mes cousettes. J'aime bien cette finition, au final assez simple à coudre, il suffit de laisser le pied de la machine à coudre suivre la cordelette.
Tunique la blonde

 

Le tissu

Un coton pas assez souple à mon goût, acheté pour quelques euros au marché au tissus de Roubaix.
Je n'étais au départ pas très convaincu de ce choix de tissu, c'est pour cela que je considère cette cousette comme ma toile. Mais le résultat me donne une toile tout à fait mettable.
Un jolie passepoil rouge pour relever le tout.
La blonde tunique
Le patron et les modifications
C'est le premier patron de Delphine et Moricette que j'ai acquis et j'en suis ravie. C'est le patron de la blonde.
Pour l'instant aucune modification, c'est ma toile. J'ai coupé en taille 42 pour un 40 du commerce (j'ai toujours peur de me retrouver trop serrée). J'aime bien ce côté un peu large et l'emmanchure me va très bien.
J'aime bien le fait que ce patron ne demande ni fermeture éclair, ni bouton. Ça a un côté pratique aussi, le matin on enfile et on est prêt. Là, c'est la maman pressée qui vous parle.
J'aime aussi l'envers du modèle, tres propre, des finitions au top, pour une toile.
Tunique la blonde frikadel

 

A refaire?

Bien sur!!!
Il me reste à trouver un tissu encore plus joli.
Et à utiliser un passepoil un peu mieux fait, voir tout fait...

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

9 avril 2015

Jérusalem

Je vous emmène avec nous, dans nos valises, faire un petit tour en Israël.

Drôle de destination me dirais vous… pas tant que ça... OK on s’est un peu fait aider pour le choix (disons que nous avons des amis convaincants)

Mais quand-même Israël c’est avant tout un pays dont on parle partout :

  • La terre sainte pour certains
  • Terre de saints pour d’autres
  • Terres de conflits pour d’autres
  • Terre d’histoire pour tous

Jérusalem du mont des oliviers

Une destination qui ne laisse forcement pas indifférent, forcément unique.

L’aventure en famille démarre par un avion pris au départ de Bruxelles. Départ un petit matin de mars par 11°C, arrivé sur place nous laisseront nos manteaux définitivement dans les valises.

Après le passage des douanes, qui fait toujours peur à louloute, pourtant sans soucis, nous prenons le train vers Haiffa. Pas facile d’acheter son billet en hébreu, surtout de droite à gauche…

Après quelques jours de vie locale (louloute a même pu aller un peu à l’école avec un copain) et de ballade… Nous voilà sur la route.

Une des étapes marquant de ce voyage fut le passage par Jérusalem.

Il y a tellement de choses à voir...

Nous avons été éblouis par le poids de l’histoire dans cette ville, pas un centimètre carré n’a pas été témoin d’une partie de ce qui fait que le monde est où il est aujourd’hui.

Jérusalem
  • Des vielles pierres de remparts qui protègent cette ville objet de croisades et de convoitises.
  • Du mur, vestige d’un temple mainte fois détruit.
Jérusalem
  • De croissant qui pointent vers le ciel.

Jérusalem
  • Des grottes sous terre, ou on était enterrés des trésors.

Jérusalem
Jérusalem
Jérusalem
  • D’arbres protégés et millénaires.

Jérusalem

En vivant un peu de ce lieu, on se dit que surement à un moment Jésus a du manger un fallafel au même endroit que nous.

Jérusalem via doloris a

C’est beaucoup d’histoire à partager et pour notre louloute de 8 ans, c’est une porte d’entrée grande ouverte sur les livres d’histoire, après tout ça les cours d’histoire vont lui sembler trop fastoches !!!

Il y avait vraiment peu de monde lors de ces visites et avons pu entrer dans des lieux magiques, presque seuls. Malgré tout, les touristes ne sont pas venus, nous si...

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !