Ma robe Brigitte

J’ai cousu une robe que l’on ne voit pas trop sur la blogosphère couture ou sur Instagram, la robe Brigitte de République du chiffon et vraiment à tort.

La robe Brigitte est une robe à la tournure résolument Vintage, elle donne un petit air années 50 l’aire de rien… Elle est aussi connu comme la robe au milles boutons...là j’exagère un peu…

 


Le patron

C’est un patron, je pense uniquement au format pochette de République du Chiffon. Je l’ai acquis cet été alors que Géraldine nous a fait une super promo sur ses pochettes.


J’aime vraiment bien les robes de République du chiffon, je pense qu’elles me correspondent plutôt bien.

J’ai déjà cousu:

Ça fait beaucoup de robes pour quelqu’un qui en porte finalement peu… Enfin jusqu'à maintenant… On va dire que cela fait parti de mes bonnes résolutions, j’aime tellement coudre des robes, il faut bien que je les porte et puis c’est tellement plus féminin.


Je l’ai cousu dans ma taille habituelle et j’ai confronté un peu la patron à mon buste de base (qui en est encore beaucoup à l'étape du bricolage, mais c’est encore une de mes bonnes résolution 2020). Les emmanchures se sont vues creusées.


J’ai choisi de ne pas réaliser le mancheron et de le remplacer par une vraie manche, c’est quand-même carrément mieux l’hiver.

La manche a été adapté du chemisier Vertige d’Atelier Scammit mais pourquoi ce choix? Et bien car c'était le seul patron de manche qui était de sorti dans mon coin couture… J’aurais pu prendre aussi celle de Suzon, pour rester chez République du Chiffon 

  • J’aime bien le fait que la robe ne comprime pas trop la taille, elle est vraiment agréable à porter.

  • J’aime bien aussi la longueur de la jupe qui la rend carrément Vintage.

Le tissu

C’est une jolie Viscose achetée chez Les coupons de Saint Pierre à Paris. Elle ne se froisse pas trop mais bizarrement n’est pas simple à repasser. Bon OK, elle est carrément froissée sur mes photos prises en fin de journée…


Les petits boutons en enfilade qui font toute la personnalité de cette robe viennent de la droguerie à Lille. Et les attaches de ces boutons ont été réalisé dans du lacet, toujours de la droguerie, épais mais pas trop mais tout de même plus que de la queue de rat. C’est important car la robe est vraiment fermée par les boutons et donc il faut vraiment garantir les ouvertures intempestives.

Portée?

Oui, je la porte tout le temps car c’est vraiment une robe facile à vivre.


Publier un commentaire

0 Commentaires