Découvrir Ayuthaya

by - 4/09/2019

Je vous propose mon guide, ma vision, mon ressenti du notre visite à Ayutthaya.
Alors cela ne sera forcément pas exhaustif mais j’aime trouver et lire ce genre de récit pour préparer
mes voyages, alors cette fois-ci c’est moi qui me prête au jeu de vous guider... juste un peu...

Après un arrêt d’une nuit, tout confort et même plus encore, à Bangkok; pour nous permettre de prendre
le rythme et la température de la Thaïlande ; nous partons pour Ayutthaya.



Alors qu’à Lille la neige finit juste de fondre, au début des vacances février, ici il fait 30 degrés.
On oublie pull et sous-pull et on sort les shorts et la crème solaire, on garde toujours ses origines,
blonde forever.

Le trajet

Déjà le trajet est une vraie aventure. Le dépaysement commence à la gare de Bangkok.Nous embarquons pour un montant qui se compte en centimes pour nous européens, pour deux heuresde trajet vers Ayutthaya.





Traverser la rivière


La ville intérieure est entourée d’une rivière. Notre hôtel est à l’extérieur de la ville, tout comme la gare.
Et pas de pont en vue...
Pour traverser il nous faudra passer par un petit bateau qui fait l’aller-retour entre les deux rives.
5 baths par trajet et par personne. Il nous en faudra de la monnaie: entre visites et retour à l'hotel
et marché de nuit...



10 baths pour un vélo, nous n’imaginons même pas comment 3 vélos auraient pu embarquer...
Et la circulation a fini de nous dissuader de louer des vélos, comme recommandé dans tous les guides

que j’ai pu lire avant de partir. Alors oui, on a beaucoup marché, mais on l’a fait !!!

Ce qu’aucun guide ne nous avait dit c’est que l’on paie toujours du côté de la gare, en montant ou en
descendant du bateau. Et surtout que le bateau circule de 5h du matin (on est en vacances, tout de même...)
à 20h: ce qui réduit pas mal le night-Market ou le petit resto du soir... (par-là faut comprendre qu’on a pas mal
couru pour ne pas rater le dernier bateau)

Les ruines


Ayuthaya est une ancienne capitale de la Thaïlande, on y vient pour visiter les ruines de cette ancienne cité. Les ruines sont réparties un peu
partout dans la ville plus moderne. On paie à chaque site visité ou au forfait (impossible de rentabiliser
le forfait à pieds…)


C’est vrai que les sites sont assez éloignés les uns des autres . Il n’y a absolument pas d’ombre
et dès que l’on s’éloigne un peu du centre plus commercial, il devient difficile de trouver même une boutique
avec la clim... Ok, on a vraiment eu très chaud, mais on l’a fait!!!



On n'a probablement et même certainement pas vu tous les vestiges et temples . Il y a beaucoup à voir
mais nous, on n’arrive pas encore à tout comprendre. Il faut qu’on s’acclimate...
Et pour s’acclimater on a aimé vivre la ville d’Ayuthaya.

Vivre à Ayuthaya






Notre hôtel:
Krungsri River Hotel
27/2 Moo 11 Rojchana Rd., Kamang, Phra Nakhon Si Ayutthaya 1300
Rien à voir avec une ghest-house de charme, c’est un très grand hôtel. On l’a choisi pour sa piscine
qui est bien grande et ouverte tard le soir, musique live du restaurant juste en dessous en fond sonore.
Une chambre pour 3 parfaite, grande, au look un peu rétro.
Un buffet de petit-déjeuner immense mais plus adapté aux goûts  asiatiques (riz ou nouilles)
ou américains (œufs ou bacon). Ce n’est pas grave on est téméraire !!!! On a choisi la version
asiatique et fruits frais.

Où manger à Ayutthaya ?

Alors forcément, le midi on avait plus vraiment faim... on a choisi la version seven eleven et on a retrouvé
nos habitudes du Japon.
Le soir c’est au marché de nuit que tout se passe.
Enfin le premier soir, la rue est envahie de petits stands qui ne proposent pratiquement que de la nourriture.
Il y a même des scènes avec des spectacles. Je pense que l’on fête encore le nouvel-an chinois pourtant
passé de quelques jours.

On met un peu de temps à humer, découvrir sans vraiment choisir. Pas facile de s’y retrouver,
on n’identifie pas tout...
Louloute se lance en premier, elle rêvait de goûter des vers.
Son avis: ça a surtout le goût de la sauce soja mise par dessus et à la fin c’est un peu écœurant,
c’est frit.
Alors qu’on a enfin choisi : des beignets en forme de poisson comme au Japon, mais fourrés au fromage,
une énorme pluie nous tombe dessus, on se met à l’abri, mais les petits stands de nourriture ne résistent
pas et tout est remballé en quelques minutes.
On rentrera rapidement pour ne pas manquer le bateau sans avoir beaucoup mangé...
Sur la route, à pied , en plein après-midi... On a énormément apprécié le roti and tea un salon de thé
avec deux spécialités les rotis, des sortes de crêpes, salées ou sucrés et le thé, plutôt glacé.
On a aussi beaucoup apprécié la clim...
Le lendemain soir, lundi, il y a beaucoup moins d’animation et on a le droit à un meeting politique.
Ça crie énormément.
On a anticipé le bateau et on s’installe sur une placette à un restaurant improvisé, ou pas. Pad thai
au menu.
De retour à l’hôtel, ce sera piscine pour finir la journée.

Demain on part pour Sukhothai.
(Article écrit dans le train qui nous mène vers notre prochaine destination)

You May Also Like

0 Petits mots

Un petit mot?


© Copyright
Tous droits réservés