#Rome Sur les pas de Saint-Pierre et de Sainte Cécile

Je vous rassure tout de suite on ne parlera pas ici de religion, ni de dévotion!



Je vous emmène plutôt sur les pas de Saint-Pierre, la personne qui a vraiment vécu et après avoir rencontré Jesus a parcouru des milliers de kilomètres pour arriver à Rome depuis l'israël, il y a deux milles ans et à pieds en plus...






Pour le début de cette histoire, je vous renvoi en un autre lieu et un autre article de ce blog, à Tibériade.

Dixit ma louloute,  c'est là, qu'a été fait le premier jeu de mot pourri de l'histoire (et il paraît que mes jeux de mots sont tous aussi pourris... une vraie référence familiale...). Un jeu de mot tellement célèbre qu'on l'a inscrit sur une basilique, presque la plus grande du monde. (Tu es Pierre et c'est sur cette Pierre que je bâtirai mon église). La classe internationale, ce Jesus et son pote Pierre!







Depuis presque deux milles ans moins trois bananes, c'est à la basilique Saint-pierre que repose Pierrot, sauf que l'on est pas à 190% sûr...

Mais qu'importe en réalité... Ce sera donc à Rome que Pierre et ses potes, ses papes, bosseront urbi et orbi et finiront en paix.





Par ce que quand même à Rome on a pas lésiné sur le nombre d'églises!!! Il y en a vraiment à tous les coins de rue.



Elles sont toutes richement décorées!! Du sol au plafond!!

On a même rencontré  un escalier qui lui aussi à fait le chemin de Jérusalem à Rome! Tellement sacré qu'il faut le monter sur les rotules.

C'est vrai qu'il vaut mieux être religieux à Rome que dans mon bled.

Parfois la religion à tout de même un côté un peu morbide... On comprend facilement que cela fasse peur à ma grande louloute.


D'ailleurs retrouvons Pierre et les liens qui sont censés l'avoir retenu... morbide, je disais... On était pas forcément cool à Rome en cette période... Pour se faire pardonner on a donc construit une jolie église...


J'espère que vous avez aimer nous suivre sur les pas de Saint-pierre, nous on a adoré en apprendre plus sur cet homme qui a vécu il y a bien longtemps et qui est à l'origine de l'église catholique d'aujourd'hui. Trop fort!

Mais où est passée Sainte Cécile?


Après avoir suivi Saint-Pierre à Rome, on s'est dit que suivre les saints s'avérait une bonne idée.
Comme dans la famille je suis entouré de musiciens, c'est très naturellement que nous avons recherché Sainte Cécile.




Pour la petite histoire, avant qu'on lui coupe la tête car chrétienne, Cécile aurait entendu une musique venue du ciel! Il n'en fallait pas plus pour en faire  la sainte patronne des musiciens.

La première fois que on l'a croisé, c'est dans sa dernière demeure sous terre au fond des catacombes de Saint-Calixte.
C'est bien là qu'elle a été enterrée mais ne s'y trouve plus actuellement... Nous voilà avec une enquête à mener! Mais où est passée Cécile?


Sur un plan on repère Santa Cecilia in Trastevere, cela nous semble une bonne piste...




On a aussi trouvé la rue du Salami, mais visiblement aucun lien avec Sainte Cécile.


Trouvée!

La petite histoire raconte qu'en exhumant le corps pour le transférer dans la basilique qu'on lui avait construit, on le trouva dans sa position d'origine avec la tête juste détaché et ses doigts qui font un signe pour ne pas renier sa foi. C'est la sculpture sur l'on trouve sous l'autel.
Il y a aussi une légende selon laquelle le bourreau n'aurait pas réussi à détacher la tête du corps... Glamour!!!!

C'est sous la basilique Sainte Cécile de Trastevere que l'on trouve un autre trésor.
Celle-ci est construite sur une ancienne maison romaine, peut-être celle de Cécile!
Sous terre, colonnes, mosaïques, silos à grains et péristyle et le petit temple de minerve qui protège toute la maisonnée.
Aménagé aussi sous la basilique une petite chapelle vraiment très richement ornée!





Cet article n’est pas aussi illustré que je l’aurai aimé car certaines des photos prises à Rome sont restées bien cachées... Tant pis il vous faudra imaginer les derniers lieux ou autre solution y aller!!!


CONVERSATION

0 Petits mots:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot?

Back
to top