La robe en double gaze

Comme la moitié des couturières, j'ai passé mon été à moutonner...
 
N'y voyez aucun réquisitoire, j'ai adoré cela...
Ca fait du bien de se laisser aller et de suivre le vent.
Comme tout le monde j'ai acheté le numéro hors série de Modes et Travaux spécial Robes et j'ai cédé à l'appel du tissu star de l'été: la double gaze

Coudre une robe en double gaze
Le patron et les modifications
Il s'agit d'une adaptation de la robe easy chic du Modes et Travaux spécial robes de juillet 2017.
Coudre une robe en double gaze
 
Comme je voulais une robe pour ma grande louloute de 10ans, j'ai adapté la première taille de ce modèle , qui démarre au 38, en y retirant les marges de couture.
Et comme ce n'est pas une technique très orthodoxe, forcément le résultat méritera d'être retravaillé... On dira juste que cette robe est une toile... Mais une toile tout à fait portable tout de même.
 
Parlons fanfreluches
  • La double gaze c'est beau
  • La double gaze c'est léger
  • La double gaze c'est doux
  • La double gaze c'est vraiment un super tissu
  • Mais La double gaze ce n'est pas vraiment opaque alors il a fallu y ajouter une doublure (doublure noire de mon stock... Toto bac des tissus au poids)
Cette jolie double gaze a été achetée aux coupons Saint Pierre à Lille, 3m 30€, il me reste donc de quoi me faire un petit truc pour moi.
Et pour éviter l'effet noir c'est noir, louloute a choisi une fermeture éclair qui claque.
Coudre une robe en double gaze
 
Porté et adopté
Porté, lavé, porté, lavé etc...
À refaire donc en diminuant la largeur du buste devant et en ajoutant des fronces à la jupe.
 

CONVERSATION

0 Petits mots:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot?

Back
to top