L’Association des Parents d’Elèves

Avec cet article, je lance ici une nouvelle catégorie de ce blog : Mère indigne.



Peut-être vous en me suivrez pas ou n’apprécierez pas mes propos mais j’avais envie d’exprimer un peu ici, sur mon ressenti de mère d’une grande fille de 9 ans. Une maman qui bosse à 90% du temps, qui gère sa petit famille au mieux et qui en plus de tout cela à quelques loisirs et même deux blogs.

J’avais envie de vous raconter des petites anecdotes du quotidien, ce que j’avais un peu commencé avec l’article : Comment survivre à la fin de l’année scolaire ?

Je vous préviens, je ne suis pas conventionnelle dans mes choix et me place bien souvent plus du côté de la mauvaise mère si l’on considère « la normalité », mais je le revendique. Je vous rassure aucun enfant (ni parents) n’est torturé par ici.


C’est une conversation volée au détour d’un couloir qui m’a donné envie de prendre la parole.

Je vous dresse le contexte : Louloute est à son cours de musique et je l’attends dans le couloir en pianotant sur mon téléphone (un temps que j’utilise pas mal pour écrire mes articles d’ailleurs ou quand je suis trop crevé pour divaguer sur Instagram).

Une maman en prend une autre à partie, puis elles chuchotent toutes les deux. Petit à petit, tellement l’excitation monte entre les deux mamans, elles se mettent à parler beaucoup plus fort et partage leur conversation avec l’ensemble des personnes qui attendent un enfant.
N° 1 propose à N°2 de la rejoindre en tant que membre de l’APPEL, vous savez l’Association des Parents d’Elèves.
N°2 réponds gentiment qu’elle travaille et n’a pas beaucoup de temps à consacre, qu’elle préfère garder son temps pour sa famille. Que tenir un stand à la kermesse ne lui fait pas trop envie.
N°1 lui réponds de son argument choc, mais tu sais on ne fait pas cela pour ça, il y a plein d’avantage à faire partie de l’association des parents d’élèves :
- Tu participe au conseil de classe, alors comme ça si ton enfant à un problème tu peux le défendre directement (elle enrobe cela avec un : mais bien sur ta choupinette est bien trop mignonne pour avoir le moindre problème)
- Et puis tu sais on est au courant de tous les potins avant tout le monde et comme on a tous une famille, on ne note pas grand-chose dans le compte-rendu.
- Et puis pour prépare la kermesse c’est vraiment sympa on rigole et on s’amuse bien.

Mon avis de mère indigne :


J’ai moi aussi besoin de temps pour ma famille et je pense que le temps passé à rigoler de ces mamans est plutôt sympa, quitte à faire les choses autant y prendre du plaisir, mais qu’elle ne compte pas sur moi et ma voie aux élections, pour justifier les apéros entre copines à traiter des « potins » dont elles ont la primeur.
Je ne m’inquiète pas tout, tout comme cette conversation a été partagée avec le reste de la pièce, elles ne manqueront pas,très vite, de partager ces potins aussi.

Pour ce qui est du conseil de classe dont la participation et le compte-rendu sont des plus hypocrites, pour cela non plus elles n’auront pas ma voie. Mais maintenant, je sais que si un jour ma louloute doit être défendu, il faudra le faire nous-même.






CONVERSATION

0 Petits mots:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot?

Back
to top