#hacklamode avec La parisienne

Un patron offert, un concours de folie, il ne m’en fallait pas plus pour que je sorte ma machine à coudre (non en fait, je n’ai pas non plus besoin de me faire trop prier…).

C’est définitivement la robe qui me réconcilie avec les robes. Je suis bien souvent fainéante du matin et la petit robe trop classe se transforme plutôt en jean – basket le combo qui gagne… Alors que les copines me disent : mais tu sais ça va aussi vite d’enfiler une robe des collants… pas faux…

La parisienne by frikadel

Le patron et les modifications :

C’est un patron gratuit de Louis Antoinette: la parisienne pendant un mois, mais ne croyez pas que c’est pour cela que c’est un patron qui vaut peu.



La parisienne by frikadel
Tout est dans le détail entre ce haut et se bas faussement détaché et cette doublure sagement cachée (ou pas…)

Quelques points techniques, juste comme j’aime :
  • Une fermeture invisible immense (I am the Queen of the Zip!!!!!)


La parisienne by frikadel
  • Des pinces et des plis
  • Une doublure
  • Des raccords qui tuent


La parisienne by frikadel
Et j’ai enfin trouvé réponse à une question fondamentale des couturières : Combien de fois on peut découdre et recoudre un zip ? Au moins 5 fois !!!! (le raccord qui tue + les finitions de la doublure…)

Hack la mode, c’est justement l’idée de modifier un patron pour le faire sien et unique, alors j’y ai été aussi de mes modifications :

  • Pas de froufrou ni de modifications extraordinaires : mais j’ai entièrement repris le patron pour qu’il m’aille parfaitement :
  • Mensuration revues quelque part entre le 40 et le 42


La parisienne by frikadel

La parisienne by frikadel

  • Remplacement des plis par des pinces (pour cacher mes excès de brioche le matin et pour marquer les faite que je n’ai pas de bourrelets dans le dos : et oui j’ai un corps de rêve…)


La parisienne by frikadel

La parisienne by frikadel

  • Jupe plus crayon avec ajout d’une fente pour plus de fluidité dans ma démarche chaloupée


La parisienne by frikadel
  • Et modification de la pose de la doublure pour des finitions plus jolies


 
La parisienne by frikadel

Le tissu :

Une bonne partie de l’originalité de ma version de La parisienne réside dans le choix des tissus. Pour le tissus principale un tissus en une sorte de néoprène ajouré, mais pas du tout transparent. Un tissu à la fois doux qui se tient de loin très classique de près très technique… et quel confort !!! (bijou trouvé chez Mondial tissus en soldes.. Youpi…)


La parisienne by frikadel
Et pour la doublure j’ai voulu ajouter un peu de mystère avec une jolie dentelle bleue qui n’est alors visible que pour qui je veux… (dentelle de mon stock, un petite reste de cette robe cousu pour le mariage d’une de mes cousines)

 La parisienne by frikadel
Avec la doublure j’ai dû ajouter un petit renfort car la dentelle élastique risquait de ne plus retenir la jupe.

Porté ?

C’était la première fois que je remodelais un patron sur mon mannequin et franchement je suis ravie du résultat, je trouve que cette robe me va bien et j’y suis à l’aise. Alors oui, définitivement cette robe a été portée au boulot. Je pense que je vais me mettre aux robes…




La parisienne by frikadel
La parisienne by frikadel

La parisienne by frikadel

A refaire ?

Un patron que je garde bien précieusement

Et voilà ma participation au concours:

CONVERSATION

0 Petits mots:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot?

Back
to top