J’ai les cheveux pelucheux ou ma cosméto belge

Quand je vais à l’étranger, j’aime tester les spécialités locales. Ce n’est pas de spécialités gastronomique dont je vais vous parler, ni même de destination lointaines.

Lors de notre escapade en Belgique à Oostende, j’adore fouiner dans les rayons du Kruidvat et revenir avec de produits exotiques, comprendre que l’on ne trouve pas à Auchan. Je dirais même que pour mes cheveux et pour mon corps je suis carrément aventureuse.

Première escale en Belgique avec un bain moussant au lait battu.

Pour ceux qui ne savent pas ce que c’est : wiki est mon meilleur ami : « Le babeurre ou lait battu est un liquide blanc, au gout aigrelet, traditionnellement issu du lait frais ou fermenté après la fabrication du beurre par barattage ; il est aussi fabriqué directement à partir du lait frais par ajout de ferments. Cet aliment digeste sert de boisson et intervient dans la préparation de divers mets, sur tous les continents. Il peut être consommé cru ou cuit. ».

Perso je trouve cela mieux dans une purée mais pourquoi pas dans mon bain ! C’est la version hollandaise des cosmétos au lait d’ânesse. La promesse d’une peau hydraté, pile poil ce dont j’ai besoin.

J’adore la petite hollandaise et son moulin, version 100% kitsch

Les + :

  • La promesse de l’hydratation est tenue
  • La composition semble clean
  • Un bain moussant qui sent bon le pin et l’eucalyptus
  • Le prix moins de 3€ pour 500ML
  • On le trouve chez Floralux

Les - :

  • Une mousse pas très dense
  • Une odeur pas persistante

Deuxième escale en Belgique : où j’ai de couvert que j’avais les cheveux pelucheux.

Quand je décris mes cheveux ce n’est pas le mot « pelucheux « qui me vient en premier mais plutôt « tout pourris » J’ai les cheveux carrément sec avec des pointes « toutes pourries » (je ne vois pas mieux pour les décrire). Les cheveux aux épaules frottent énormément et finissent cassés… Pelucheux me semble un mot sympa en traduction directe du Flamand pour décrire mes cheveux.

Solution n°1 un shampoing pour cheveux secs et voilà mes petits tests belges :

Un premier à la compostions ultra-clean (sans silicone avec de la vrai huile d’Argan, mais quand même des sulfates… c’est un cosmétique quand-même…)

Un second à la composition cracra, mais qui sent trop trop bon (j’adore les produits au miel)

Les deux à petit prix (moins de 5€)

Solution n°2 : du silicone.

OK je vous entends dire ce n’est pas bien !!!! J’ai essayé de m’en passer… mais plutôt que d’en passer sur l’ensemble des cheveux avec un après-shampoing (du coup c’est asphyxie du bulbe…), j’ai choisi d’utiliser les propriétés magique du silicone pour limiter les frottements avec ces deux soins :

Le sérum 100% diméthylesiloxane, à réserver aux pointes mais hyper efficace pour le démêlage. Je préfère que ce soit du silicone qui se frotte à mon pull que mes pointes déjà toutes pourries.

Le second un soin à utiliser sans rinçage comme un peu une crème de jour mais pour cheveux.

Les + :

  • Carrément efficace
  • Sans rinçage
  • Très peu chère car c’est la gamme du magasin, chaque produit à moins de 3€

Les - :

  • C’est de la chimie, mais j’adore ca !!!

Et vous, ramenez-vous aussi des soins de l’étranger ? Avec ou sans silicone ?

 

CONVERSATION

0 Petits mots:

Enregistrer un commentaire

Un petit mot?

Back
to top